Site rencontre coréenne, Rencontrer une femme Coréenne, mode d’emploi

Séoul interdit un site de rencontres adultères

site rencontre coréenne

Plus 0 La Corée du Sud a bloqué la version coréenne d'un site de rencontres adultères ouvert le mois dernier, indiquant mercredi qu'il menaçait les valeurs familiales dans ce pays où l'infidélité est punie par la loi. La version sud-coréenne du site canadien AshleyMadison.

recherche femme guadeloupe

Mais la commission coréenne des normes et communications KCSCchargée de réguler et censurer l'internet, estime que le site est une incitation à la débauche. Elle voit dans l'existence d'AshleyMadison.

site rencontre coréenne

Car en Corée du Sud, tromper son époux se est un crime, puni par la loi. Un texte datant de prévoit jusqu'à deux ans de prison ferme pour le conjoint infidèle.

site de rencontre jexiste.fr

La plainte doit être déposée par une tierce personne, les poursuites sont abandonnées si le plaignant se rétracte et le rencontre femme morbihan la condamné e écope le plus souvent d'une peine avec sursis.

Le nombre de peines fermes diminue chaque année: Mais la loi n'a jamais été abrogée, malgré une site rencontre coréenne de demandes déposées auprès de la Cour constitutionnelle.

site rencontre coréenne

Et l'opinion ne paraît pas vraiment se mobiliser pour en réclamer la suppression. La Corée du Sud devient ainsi le deuxième pays en Asie à interdire ce site rencontre coréenne, après Singapour en novembre dernier, qui avait invoqué des raisons similaires.

rencontre femme bayonne

publications